100-498-AU COEUR DE L HISTOIRE NAPOLEONIENNE A BOULOGNE :

 75 photos

reportage photos papydo 2011

AU LENDEMAIN DU SACRE DE L EMPEREUR,LA GRANDE ARMEE SE REVEILLE DOUCEMENT.LA VEILLE LES FESTIVITES ONT ETE NOMBREUSES ET NOUS VOICI AU PETIT MATIN PARCOURANT LA VIELLE VILLE DE BOULOGNE SUR MER A LA RECHERCHE DE L EMPEREUR...

_DSC7753_copy_DSC7774_copy_copy 

------ 

100-498-AU COEUR DE L HISTOIRE NAPOLEONIENNE la prise d armes :

 146 photos

reportage photos papydo 2011

 la prise d armes et la remise de decorations et de grades par l empereur est toujours un grand moment d histoire

_DSC7906_DSC7908

 ---------------------------

Dans la basilique Notre-Dame, Napoléon est devenu empereur des Français

 dimanche 29.05.2011, 05:06- La Voix du Nord

 Napoléon en tenue de sacre se couronne lui même hier soir dans la basilique Notre-Dame bondée.

dans-la-basilique-notre-dame-napoleon-1144052

 PHOTOS ÉDOUARD BRIDE | LE SACRE |

 Au nom du peuple français, Napoléon est devenu empereur, hier soir, sous la basilique Notre-Dame ... pleine à craquer. Il s'est couronné lui-même car il souhaitait « recevoir cette dignité de son peuple ». Sous les yeux de son état major, il a ensuite couronné Joséphine lui conférant ainsi le titre d'impératrice.

 Pour assister à la reconstitution du Sacre comme deux siècles plus tôt (le 2 décembre 1804 à la cathédrale Notre-Dame de Paris), avaient pris place au premier rang le représentant de l'État dans l'arrondissement le sous-préfet Daniel Rouhier et le député-maire Frédéric Cuvillier.

 C'est dans un lourd carrosse d'apparat tiré par deux chevaux que Napoléon a fait son arrivée avec Joséphine à la basilique. Elle entra la première accompagnée de ses dames d'honneur. A suivi l'état-major qui s'est installé dans le choeur. Puis Napoléon, portant sa couronne de lauriers dorée, son lourd manteau en fourrure d'hermine et tenant la main de justice, a remonté solennellement l'allée centrale sous le crépitement des flashs. Le pape Pie VII et le cardinal Fesch l'attendaient. Ses officiers l'ont aidé à se défaire de ses ornements qui ont été posés sur l'autel. Napoléon et Joséphine se sont agenouillés devant le pape qui les a bénis, ils ont reçu les onctions, les ornements (épée, anneau, couronnes) ont été bénis.

Puis est arrivé le moment tant attendu : le couronnement. Dans la basilique résonna alors un sonore « Vive l'Empereur ! ».

article la voix du nord