La toiture de « Ma Maison » fuit :

les Petits Soeurs en appellent à la générosité des Dunkerquois

vn_1663816_px_501__w_lavoixdunord_

Soeur Marie-Gabrielle et soeur Shanti, devant la grande affiche qu'elles ont réalisée pour la campagne d'appel aux dons. : La Voix du Nord C'est une première pour les Petites Soeurs des Pauvres de Dunkerque. Une grande campagne d'appel aux dons est engagée pour répondre à un besoin pressant : il faut 360 000 E pour réparer la toiture, qui fuit. PAR BENJAMIN CORMIER dunkerque@lavoixdunord.fr PHOTOS « LA VOIX »

La tâche n'est pas mince pour Soeur Marie-Gabrielle :

trouver 360 000 E, au plus vite, pour pouvoir refaire la toiture du bâtiment des Petites Soeurs des Pauvres. Construit en 1972, il présente des signes évidents de fatigue, accentués par un récent dégât des eaux. La nouvelle quêteuse de « Ma Maison », comme est appelée l'institution, rue Jeanne-Jugan, dans le quartier de la Tente Verte à Rosendaël, a pris le sujet à bras le corps. « Je me suis dit : "Nous sommes dans le besoin, pourquoi ne pas faire appel aux dons ?" », résume la dynamique soeur Marie-Gabrielle, arrivée à Dunkerque le 7 juillet après avoir passé cinq années aux États-Unis. Déjà, 20 000 tirages d'un « mailing » complet ont été effectués, qui a été transmis aux donateurs habituels des Petites Soeurs, mais aussi aux particuliers, via de la prospection dans les boîtes aux lettres. « Dans le courrier, on trouve une lettre de la mère supérieure Marie-Christine, qui expose notre problème. Puis, j'y ai rajouté un fascicule, où un schéma de l'établissement détaille nos besoins », poursuit la soeur. Un coupon-réponse à renvoyer complète l'envoi.

Reconnaissantes Les Petites Soeurs, qui s'adressent d'abord « à Dunkerque et sa grande couronne », comptent sur le lien particulier qui unit la population à leur communauté. « Présentes à Dunkerque depuis plus de 140 ans, nous avons l'avantage d'être bien aimées ! Mais nous tenons à le rappeler, nous sommes reconnaissantes pour tous les dons, même modestes. Nous recevons aussi des intentions de prière de la part de personnes qui n'ont pas les moyens. C'est pour nous déjà un soutien énorme », ajoute soeur Marie-Gabrielle. Conscientes des préoccupations financières des ménages, les Petites Soeurs n'hésitent pas à faire remarquer que des déductions fiscales accompagnent ces dons.

Le dialogue, la rencontre, feront beaucoup. Mais les messages passent aussi par des images : dans le hall de « Ma Maison » a été installée une affiche de 3 mètres de haut représentant les soeurs montant à l'échelle pour, petit à petit, solidairement, réunir les 360 000 E nécessaires aux travaux. « J'ai compris une chose : les gens qui viennent nous voir voient une maison bien tenue, avec des personnes âgées bien coiffées, en clair, ils n'ont pas forcément conscience que nous manquons terriblement de fonds. Il fallait communiquer de manière forte. Je pense que c'est réussi ! », poursuit soeur Marie-Gabrielle.

C'est avec l'aide de Jean-Jacques, un photographe amateur rencontré au pèlerinage de Notre-Dame des Dunes que le cliché a pu être réalisé. « Il a donné de son temps et a partagé son savoir-faire pour notre affiche », glisse avec gratitude la soeur quêteuse, qui se réjouit de l'implication de tous dans cette campagne inédite. « L'impression de l'affiche, aussi, a été rendue possible grâce à Monsieur Gengembre, qui a fait un travail très pro. » Attachées à conserver le lien avec leurs donateurs et la population, les Petites Soeurs les tiendront informées de l'avancement des travaux qu'elles espèrent voir démarrer à la fin de l'année. Avant un autre gros chantier : celui du système de chauffage qui coûtera, lui... 450 000 E.

Mais chaque chose en son temps.

Petites Soeurs des Pauvres, 192, rue Jeanne-Jugan, 59240 Dunkerque, Tél : 03 28 69 10 00.

Les rédactions de La Voix du Nord la Voix du Nord